Hiver et la peau

Publié le par Marie-Anne Keppers

 

Tous les moyens sont bons pour chouchouter notre peau au coeur de l’hiver : hydratation, nutrition, textures câlines, actifs qui réparent et apaisent… Par ici les conseils et shopping de saison. Emilie Sadre

Peau qui tiraille, qui picote ou rougit… les symptômes dus au froid  semblent universels mais avant d’enduire notre visage de crème utrariche et nourissante, il est essentiel de connaître ses besoins.

- Une peau sèche est une peau qui, de nature, manque de lipides (de gras). En cause : une sous-production de sébum par ses glandes sébacées et donc un affaiblissement de son film hydrolipidique (composé de sébum et de sueur, ce film est le bouclier naturel de la peau qui l’aide à se défendre contre les agressions extérieures et à préserver son taux d’hydratation). Elle est donc sujette aussi à la déshydratation.

- Une peau déshydratée, elle, manque uniquement d’eau (à cause d’une manque d’hydratation du corps, de cosmétiques trop décapants, etc.) La déshydratation peut donc toucher toutes les peaux, même les plus grasses.

* On change de texture et on opte pour des soins plus riches. Optez pour les formules peaux normales si vous avez une peau mixte, peaux sèches si est est normale, etc.

* On espace les gommages : une fois par semaine pour les peaux grasses ou une fois par quinzaine pour les peaux sèches ou sensibles.

* On dit oui aux masques hydratants/nourrissants/apaisants chaque fois que la peau le réclame.

* On y va mollo ! Après le nettoyage, on sèche le visage en le tapotant délicatement avec la serviette pour ne pas arracher son film hydrolipidique déjà fragilisé en hiver.

 

Publié dans Conseils Beauté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article