Dessin au crayon noir Marie

Publié le par Marie-Anne Keppers

 

Chaque fois que nous regardons Marie  

Nous voulons croire en la force révolutionnaire de la tendresse et de l’affection.  

En elle, nous voyons que l’humilité et la tendresse ne sont pas les vertus des faibles,  

Mais des forts, qui n’ont pas besoin de maltraiter les autres pour se sentir importants.  

En la regardant, nous découvrons que celle qui louait Dieu parce qu’« il a renversé les potentats de leurs trônes »  

Et « a renvoyé les riches les mains vides » (Lc 1, 52.53) est la même  

Qui nous donne de la chaleur maternelle dans notre quête de justice ».  

C’est aussi elle qui «conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur» (Lc 2, 19).

 

 

Publié dans Dessins au crayon noir

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article