Ma solitude

Publié le par Marie-Anne Keppers

 

L'écho de ta voix est le défunt, le vide... 
Ta voix sait se taire. 
Je soupire après cet éclat enfui des jours 
En ces mois de décembre évanoui dans l'oubli. 
Mon rayon de soleil s'en est allé...
mes jours ne comptent plus. 
Tout me parle de toi, et se tait... 
J'en souris et j'en pleure. 
Un silence de mort régit ma vie, comme si elle était finie. 
Je vis tristement mes jours et mes nuits. 
L'ombre profonde de la solitude m'accapare 
Elle s'étend même jusque dans mon lit en amie silencieux 
Dans mon esprit en songes revient ton souvenir précieux. 
Dans mon coeur se trouve ton éclat qui sombre 
Dans l'obscurité Isolée dans l'abîme de mes tourments...
Je me sens enlisée. 
Parfois, plus calme... 
Je retrouve ma clarté, la lumière. 
Tu es parti, tout est parti au loin, et seule je demeure avec ma peine. 
Et ensuite... 
La solitude deviendrait elle une certaine liberté inavouée ? 
Mak © copyright 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article