Samedi saint... Le grand silence

Publié le par Marie-Anne Keppers

Je m'imagine à ce moment là, comment les êtres dans le ciel ont vécus la mort de Jésus.

Tous les anges n'ont plus chanté pour la louange de Dieu, plus de musique. Alors, ce fut le grand, très profond silence...

Plus de réjouissance pour les enfants de Dieu, seuls Satan et ses acolytes criaient victoire.

Jésus a donné sa vie pour que le monde soit meilleur et ce fut un échec, sa perte.

Tout l'Univers est en grand silence pesant, lourd. Surtout dans le coeurs des disciples et Apôtres de Jésus.

Le Christ les avait prévenus :

"Le Père m'aime parce que je donne ma vie... Personne ne me prend la vie, mais je la donne volontiers." Jean 10.17-18

Tout semble perdu en ces heures qui passent... Le Christ mort, il est mis au tombeau.

Mais je ne crois pas que ce soit un échec total, le printemps est bien là à nouveau !

Dans la mort, rien ne bouge... Je tiendrais ferme sans rien craindre, car demain, en ce jour là, est un nouveau jour dont l'éclat de la lumière sera mille fois plus fort. Mak © Copyright  

 

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article