Claude Monet

Publié le par Marie-Anne Keppers

Né à Paris en 1840, le jeune Monet se rend au Havre avec sa famille et y étudie le dessin. A dix-huit ans, il se met à la peinture et, en 1859, revient à Paris suivre des cours à l'Académie suisse où il rencontre Pissarro et étudie avec passion les oeuvres de Delacroix.

Monet travaille ensuite dans l'atelier de Gleyre, devient l'ami de Renoir, Sisley, Bazille avec lequels il forme un groupe indépendant, et va peindre à Chailly-en-Bière, près de Fontainebleau. Ensemble, ils décident de monter une exposition des oeuvres refusées par le Salon officiel. Sa toile, Impression, soleil levant (1872), exposée en 1874 chez le photographe Nadar, inspire à un critique le terme “d'impressionnisme” qui allait faire fortune.

Ses oeuvres les plus typiques, Monet les réalise à Argenteuil : Régates à Argenteuil (1874), la Seine à Argenteuil (1874). Des séries (Les Meules, 1890 ; La Cathédrale de Rouen, 1892-1904) lui permettent d'étudier les variations de la forme suivant les changements d'éclairage. Et dans ses nymphéas (1916), il atteint à la non figuration, annonçant par là l'abstraction lyrique. Il meurt à Giverny en 1926.

 

Publié dans Peintres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article